Centres EDF R&D près de Paris

Sites de Clamart, Chatou et Renardières.

Clamart / Paris-Saclay

Avec près de 1 000 chercheurs et techniciens, le site de Paris-Saclay (Essonne) remplace le site de Clamart qui était le siège de la R&D d'EDF. Les champs d'expertise et les compétences mises en oeuvre sur le site sont variés : nucléaire, mécanique, génie logiciel, mathématiques et simulation numérique, économie de l'électricité, sémiologie…
On y trouve plusieurs laboratoires expérimentaux dans des domaines comme les machines tournantes, l'électronique de puissance, la qualité de l'électricité, les téléservices...

Chatou

Le centre de recherche de Chatou (Yvelines) regroupe près de 500 chercheurs et techniciens. Ce centre occupe l’un des premiers rangs mondiaux dans le domaine de l’hydraulique et de la mécanique des fluides. Les activités du site sont globalement centrées sur l’énergétique appliquée aux moyens de production d’électricité, qu’ils soient conventionnels (thermique, hydraulique, nucléaire) ou qu’ils relèvent des énergies renouvelables (photovoltaïque, etc.). Enfin, une part croissante de l’activité de recherche est conduite dans le cadre de partenariats à l’échelle nationale, européenne ou internationale.

Les Renardières

Les domaines de recherche des 600 chercheurs et techniciens s’étendent de l’efficacité énergétique au vieillissement des matériaux des installations thermiques et nucléaires, en passant par le développement des énergies renouvelables. Il s’agit notamment de s’assurer des performances des matériels utilisés sur les réseaux, de développer des techniques nouvelles d’utilisation de
l’électricité dans l’habitat et l’industrie et de faire face aux défis liés à l’exploitation dans la durée des installations nucléaires d’EDF. Le site des Renardières (Seine-et-Marne) abrite aujourd’hui des laboratoires
d’avant-garde, dont certains en partenariat avec les plus grands énergéticiens mondiaux.